Archives du mot-clé liberté

J’achète des chansons sans paroles

L’application Now Playing vient d’être retiré du Play Store notamment suite a une plainte de Sony. La base de cette plainte porterait sur une violation du droit d’auteur relatif au téléchargement des paroles de leur catalogue.
Que ce motif soit réel ou prêté m’importe moins que les limites du droit qui se cache derrière …

Il semble, au final, recevable, en droit, de restreindre l’accès d’un utilisateur aux paroles d’une chanson qu’il aurait pourtant le droit d’écouter par ailleurs parce que l’application qu’il utilise n’a pas payé sa dîme à la maison mère.

Vous l’aurez compris, n’étant pas juriste, je n’essaye pas d’argumenter avec force de référence ou de jurisprudence mais avec le simple bon sens qui reste une arme d’indignation acceptable selon moi.

Une chanson sans parole est réduite a sa musique et c’est bien dans ce cas un appauvrissement.  De mon point de vue, rendre les paroles accessibles légalement a qui s’est acquitté du droit d’écoute me semble un minimum légitime.

D’ailleurs dans mon lointain souvenir ces paroles étaient souvent imprimées sur des feuillets a l’intérieur de la boîtes du CD … Ha c’est toujours le cas chez les éditeurs les moins radins. Dingue non ?

Tiny Tiny RSS – Remplacer Google Reader

Tutoriel rédigé en suivant ces conventions

Il présuppose une série de connaissances de l’environnement Linux, la configuration d’un serveur Apache ou du gestionnaire de base de donnée MySQL.

Prérequis

Installation

Pour ma part, je préfère installer le gestionnaire de flux rss dans un répertoire indépendant d’un autre site web existant mais le présenter comme sous-répertoire dans l’URL soit :

Chemin d’installation sur le serveur: /var/www/reader (site web principal dans: /var/www/site)

URL de gestion: https://votrehote.votredomaine.tld/reader

URL du fil publique: http://votrehote.votredomaine.tld/reader

Récupération et mise en place de la dernière version

Nous créerons un répertoire downloads pour y placer les archives récupérées depuis Internet.

Nous nous y rendons ensuite pour télécharger la dernière archive (1.8 au moment de cette publication).

Nous décompressons l’archive puis déplaçons le répertoire ainsi obtenu à sa place définitive.

Enfin, nous attribuons les droits d’utilisation pour le serveur apache sur les fichiers.

Configuration de la base de donnée

Nous mettons à présent en place la structure de base de la base de donnée:

Paramétrage de Tiny Tiny RSS

Nous créons un fichier de configuration à partir de l’exemple fournis.

Nous allons modifier les valeurs de définition suivantes :

Interface de gestion

Comme signalé au début de cet article, Nous allons fournir l’interface de gestion au travers d’un site en protocole HTTPS et le fil des articles republiés en HTTP.

Pour ce faire, nous ajoutons 2 instructions différentes dans les fichiers de définition des sites servis par Apache.

Un alias dans le fichier du site HTTPS:

Il reste à recharger les paramètres d’Apache

Récupération du chemin publique

Vous devez vous rendre dans l’interface de gestion à présent disponible : https://votrehote.votredomaine.tld/reader

Puis en haut à droite de votre écran, vous utilisez le bouton “Actions …” et sélectionnez “Configuration…”

Sélectionnez le second onglet “Flux”, puis l’avant-dernière ligne de menu “Articles publiés et partagés / Flux générés”

Cliquez sur le bouton “Affichez l’URL”, une fenêtre apparait qui permet de copier la clé dont nous aurons besoin, c’est évidemment la partie qui suit key= dans l’URL affichée, nous le nommerons dans la suite :

****LaCléQueNousRécupéreronsDansLinterfaceDeGestion****

Publication de ce chemin

On va utiliser une RewriteRule dans le fichier du site HTTP.

Mise à jour des flux

Nous devons à présent mettre en place l’automatisation de la récupération des articles publiés dans les flux rss auxquels nous nous abonnerons. Pour ce faire, le mieux est d’utiliser la solution start-stop-daemon.

Nous pouvons éditer le fichier /etc/rc.local et y ajouter la ligne suivante:

A vous …

…de parcourir les menus et de découvrir les fonctions et paramètres vous correspondants.

Il existe une appli Androïd qui est vraiment très chouette aussi !

M’affranchir de Google

Cela n’est pas encore à la porté de chacun, mais comme cela semble dans mes cordes techniques et financières, je me suis décidé à faire le grand saut (par petits bonds). Je suis convaincu que la liberté à un prix (un peu de sueur et/ou d’argent) et j’adhère à l’adage selon lequel “si le service que tu utilises est gratuit, c’est que c’est toi le produit”.

La perte de mes “notebooks” fermés par Google il y a bien longtemps avait jetté un froid. La possible disparition de Delicious m’a incité à reprendre mes bookmaks  dans Firefox, certes l’aspect réseau-social en moins, mais je suis convaincu que ce ne sera que temporaire. C’est véritablement lors de l’annonce de la suppression du service Google Reader que j’ai senti comme un coup de poignard dans le dos … j’utilisais ce service tous les jours et on m’annonçait purement et simplement sa fin imminente, “récupérez vos données et débrouillez-vous !”. Au moins je pouvais récupérer mes flux … mais la prochaine fois ? Je ne voulais donc pas choisir un autre service en ligne.

Mon idée de base était de m’installer Tiny Tiny RSS sur une machine payante pour y inscrire mes abonnements rss et reprendre ma lecture quotidienne de l’actu choisie. Le fait de pouvoir republier un nouveau flux avec les lectures marquantes rejoignait mes besoins jusqu’alors rencontrés par Google Reader.

Mais, je sentais que quelque chose de plus devait changer. La lectures des posts de mon ami Eschnou n’y sont sans doute pas étrangers. La découverte, au travers de ceux-ci, de la mouvance #indieweb des projets comme own your comments, des blogs comme FreeYourSpeech ou plus directement concret comme RTC quickstart relatifs à ma distribution linux de prédilection…Tout cela m’a incité en tant que passioné a voir un peu plus grand et … qui sait, cela pourrait bien ne pas s’arrêter de si tôt.

J’ai donc décidé de me prendre un hébergement payant sur une machine dédiée chez OVH. Ce ne sont sans doute pas les meilleurs, mais un bon rapport qualité-prix pour toutes mes expériences. 60€/mois et hop je dispose d’une machine “légèrement” surdimensionnée (4 coeurs, 16Gb de RAM, 2TB en raid1) pour réaliser mes expériences : installer Proxmox VE (virtualisation) et propulser toute un groupe de serveurs divers et spécifiques.

Mon projet aura, je l’espère, au moins 2 volets :

  1. la mise en place des services dont j’ai besoin pour m’affranchir autant que possible de Google et autres
  2. la publication sur le présent blog, de mes choix (présentation des solutions) et de pas-à-pas (comment j’ai fait pour les installer)
    .
    .
    .
  3. et soyons fous, peut-être avec le temps et beaucoup d’aide, contribuer à faire que chacun puisse disposer, de sa propre solution intégrée, à fédérer avec les autres, sans besoin de connaissances techniques.

Je prévois donc de vous revenir prochainement avec des détails sur ces projets :

Google Reader => Tiny Tiny RSS
DropBox => AjaxPlorer
Bitly => Yourls
Google Talk => ejabberd & Xabber etc.
Gmail => SOGo, Thunderbird, K9 mail, etc.

Google => Duck Duck Go

Googl Account => Mozilla Persona

Androïd => Firefox OS